A 65 ans, Patricia retrouve sa mère qu’elle croyait décédée